Les pierres de fée

De quelles matières sont composées les pierres de fées?

Également connues sous le nom de « concrétions », les pierres de fées sont principalement constituées de sable fin, de limon vaseux et de ciment calcaire, mais certaines d’entre elles contiennent également d’autres roches et minéraux tels que du schiste et du grès (arénite), qui sont aussi des roches sédimentaires. De plus, elles peuvent être considérées comme des fossiles puisqu’elles sont composées de filaments de plantes telles que des algues ou la prêle. En effet, certaines pierres se sont développées de manière circulaire autour d’une tige de prêle dont on voit encore une section au centre de la roche. L’omniprésence de ces filaments de plantes nous amène à leur attribuer un rôle déterminant dans leur formation comme noyau initial ayant servi de point de départ à leur agglomération.

 

À quoi ressemblent-elles?

Ces pierres sont le plus souvent d’une forme aplatie et comportent généralement une surface lisse et une surface couverte de lignes qui peuvent rappeler des formes zoomorphiques et d’autres motifs. Ces dessins créés par la nature constituent par ailleurs le caractère unique et spectaculaire des pierres de fées.

       

Comment sont-elles créées?

La formation des pierres de fées serait due au retirement des glaciers qui recouvraient autrefois le territoire abitibien ainsi qu’à l’érosion, la sédimentation et l’activité bactérienne.

Dans les marécages où se trouvaient autrefois de grandes étendues d’eau, des bactéries ont formé un tapis de matières gélatineuses dans lequel les algues et les plantes viennent s’imprimer, créant des résultats étonnants. Par la suite, l’eau froide aurait contribué à les pétrifier.

Chaque cercle correspondrait à un stade de croissance dans des conditions favorables à l’activité bactérienne et qui aurait été interrompu par des périodes de dessiccation ou de refroidissement.

 

Où peut-on les trouver?

On peut les retrouver en Abitibi sur le bord des lacs Carpentier (Belcourt), Malartic et Lamotte (La Motte), ainsi que sur les rives du Lac Abitibi.

 

                                                                

Laisser un commentaire

Exposition
permanente

Le Musée minéralogique de l'Abitibi-Témiscamingue présente une exposition sur la géologie est les projets miniers de la région ainsi que des minéraux provenant de partout dans le monde.

En savoir plus

Expositions
virtuelles

Trois expositions virtuelles disponibles.

En savoir plus

Exposition
temporaire

Exposition Minéraux; plus de 90 spécimens spectaculaires provenant des collections nationales canadiennes.

En savoir plus

Nouveautés au musée

Cette exposition virtuelle est inspirée du livre Malartic, un regard sur 75 ans d’histoire, réalisés par le musée dans le cadre des fêtes du 75e de la municipalité il y a 5 ans.

©2018-2022 Musée Minéralogique de l'Abitibi-Témiscamingue - Intranet - Propulsé par Radium